Séance de rattrapage Dvd
Par Julien Hairault, le 18 septembre 2008 2008 - été - 19:09
On vous proposait la semaine dernière de voir ou revoir No Country for Old Men et There Will Be Blood en Dvd, quelques mois seulement après la sortie en salles de ces deux grands films majeurs du cru Hollywoodien 2008. Aujourd’hui, retour sur deux autres chefs-d’œuvre qui ont marqué la dernière année cinématographique. D’un coté, La Graine et le mulet, meilleur film français de 2007, de l’autre, Redacted, le film politique sur la guerre en Irak de Monsieur Brian de Palma. Les deux films sont également sortis dans les bacs lors de cette rentrée.

LA GRAINE ET LE MULET

Abdelatif Kechiche, pour son troisième long-métrage, délaisse les cités de la banlieue parisienne pour le sud de la France et la ville de Sète, où le vieillissant Slimane tente d’ouvrir un restaurant avec peu de moyens mais l’aide de la famille et des amis. Conte social dont le réalisme éclate dans chaque plan, chaque scène, La Graine et le mulet est un morceau de vie donnée à voir au spectateur de la plus belle des manières, sans démagogie ni misérabilisme. Et pour ceux qui n’ont toujours pas pu découvrir la délicieuse Hafsia Herzi (que l’on a vu depuis dans le film Française, tout un symbole !), ce Dvd est l’occasion de faire d’une pierre deux coups : posséder un film qui fait de son auteur le fils légitime de Pialat, et de son actrice principale une splendide révélation.

REDACTED

JPG - 46.4 ko

C’est peut-être le film qui a le plus divisé la rédaction de Fin de Séance cette année. En mettant les pieds dans le plat si frontalement, Brian de Palma a fait de son dernier métrage un hymne autant théorique que politique, où l’accumulation d’images et de ses sources (web, amateurs, surveillance, cinéma, documentaire) souligne les changements d’un monde où la guerre n’a plus lieu uniquement sur le terrain, mais sur les écrans, d’Occident ou d’Orient. Redacted, c’est aussi un film de guerre, en phase avec l’actualité, d’où la sensation de témoignage, de reportage, qui émane de ces images remodelées et bouleversantes. L’Amérique et le monde filmés au plus près, c’est un peu le fond de la démarche du cinéaste, qui en s’intéressant à des individualités complexes que la guerre fait évoluer en bien ou en mal, signe sans aucun doute le film américain le plus important de l’année (pourquoi pas celui de la décennie ?).

- Lire l’analyse critique de La Graine et le mulet
- Lire l’analyse critique de Redacted

Images : © TFM Distribution (Redacted)






A l’occasion de la sortie du dernier film de Jacques Audiard, Un prophète, Fin de Séance vous propose un top 5 consacré aux films de prison.

  1. Down By Law de Jim Jarmush
  2. La Grande illusion de Jean Renoir
  3. Hunger de Steve McQueen
  4. La Grande évasion de John Sturges
  5. L’Évadé d’Alcatraz de Don Siegel

Sans oublier Midnight Express et La Vie de David Gale de Alan Parker, Le Reptile de Joseph L. Mankiewicz, Cube de Vincenzo Natali, et Au nom du père de Jim Sheridan.



Pour profiter des rétrospectives d’auteurs et des reprises des joyaux du patrimoine cinématographique mondial, retrouvez les programmes cinéphiles :

- Séances, la cinéphilie à Paris
- Cinémas indépendants acceptant la carte Le Pass
- L’Institut Lumière à Lyon
- La Cinémathèque de Toulouse
- Le Ciné-Club de Caen

Ces liens vous sont proposés par Fin de Séance, site d’analyse critique des films d’aujourd’hui, n’hésitez pas à nous contacter pour nous transmettre des liens équivalents pour d’autres villes.

Retrouvez également Vodkaster - Le blog de la cinéphilie 2.0



Réagissez aux articles, suivez l’actualité et débattez avec les rédacteurs de Fin de Séance en rejoignant le groupe Facebook de Fin de Séance.

Add to Technorati Favorites

S’abonner à Fin de Séance